Le contrat de travail crée-t-il de l’emploi ?

Le contrat de travail crée-t-il de l’emploi ?

ecrit par Eric le 21. nov, 2014

Le contrat est le lieu où se rencontrent (en théorie) la volonté des deux parties, l’employeur et l’employé, pour déterminer les modalités de travail en commun.

Le contrat de travail est fortement réglementé. D’ailleurs il n’existe pas un mais plus de 20 contrats de travail différents en France.
Le seul CDD peut être organisé de 12 façons différentes – remplacement de salarié, de non salarié, accroissement temporaire d’activité, d’usage, saisonnier ou encore spécial.
Il est notamment spécial dans la champ de l’Insertion par l’Activité Economique où on trouve le CUI (Contrat Unique d’Insertion) et le CDDI (Contrat à durée déterminée d’insertion).
Les contrats de professionnalisation, d’apprentissage ou encore le contrat d’avenir entrent dans cette catégorie du contrat spécial.

Le contrat dominant (78% sur le nombre de contrat en vigueur) demeure le CDI (contrat à durée déterminée). Toutefois, cette domination est critiquée, notamment par des économistes pour qui il constitue un élément de rigidité de marché du travail.

Sur le marché du travail, il est devenu difficile d’obtenir un CDI ; 84 à 86 % des contrats signés sur une année sont des contrats courts (CDD ou intérim), tendance établie depuis 1999.

Récemment, la CGPME proposait la création d’un « CDD objectivé » d’une durée de 3 ans, transformable ou non en CDI sans autre motivation que le respect des objectifs inscrits dans le contrat.

L’Institut Montaigne, l’Andrh, le prix Nobel d’Economie Jean Tirole prônent un contrat unique plus facile à signer et à rompre.

Un nouveau contrat pourrait-il en tant que tel faciliter la création d’emploi dans un contexte où, en France en 2013 ainsi que sur le 3e trimestre 2014, les destructions d’emplois sont supérieures aux créations ?